Comprendre les probabilités au Poker

Bien que les commentaires soient interdits à table et inutiles online, ils vont bon train et les pourcentages en tout genre ou autres analyses stratégiques se mêlent dans un imbroglio pas possible.

Deux camps s’affrontent généralement: les “instinctifs” et les “stratèges”.

La question de fond sur laquelle ils s’affrontent avec conviction est simple : comment gagner ?

Poker : Man VS probability

Beaucoup de joueurs ont un “grigri”, une main ou carte fétiche, voire un rituel et le mot “chance” revient sans cesse. Certains en ont une extraordinaire à entendre leurs adversaires, qu’ils gagnent tous les coups avec n’importe quelle main ou qu’ils “appellent” leurs cartes.

Jusqu’à il n’y a pas encore si longtemps, et pour les néophytes ce doit toujours être le cas, le poker était considéré comme un jeu de hasard, ce que des joueurs amateurs corrigent parfois en “semi-hasard”. Effectivement, en tapant un peu le carton, on se rend vite compte que la fameuse “rivière magique” semble avantager untel ou ne pas être si rare, alors qu’à l’inverse soi…

Malheureux au jeu, malheureux au jeu !

La force est en eux, un point c’est tout ? En tout cas, ils y croient et cela leur réussit.

Je perds tout en ce moment. C’est la variance !

En fait, non, pas forcément. Sa définition mathématique coucherait la majeure partie des joueurs amateurs et semi-pro, pourtant généreux quant il s’agit de nous étaler leur science. S’agissant d’un abus de langage, libre à chacun d’y fourrer ce qu’il veut visiblement.

En résumé, chaque main a une probabilité unique, indépendante et évolutive au fur et à mesure des tours de mise. La variance en poker donc est le terme désignant l’ensemble des probabilités de gain ET de perte. Méfiance donc, même en jouant un 80/20, un pour-cent est un pour-cent si toutes les cartes ne sont pas tombées.

Poker : Man VS probability

Ne confondons pas probabilités et statistiques, d’ailleurs une main ne saurait être à priori gagnante neuf fois sur dix, même sur le long terme, car une vie ne suffirait pas à éprouver cette théorie.

Entre ceux qui sont nés sous une bonne étoile et les mathématiques qui s’acharnent à démontrer que tout est possible, difficile de ne pas se perdre.

La clef ? L’être humain, car aucun marabout ne permettra de sortir un cinquième as et aucun calcul n’expliquera la présence en jeu d’un 2 et 8 off par exemple après une relance préflop, hors position.

Le poker est une science et un sport intellectuel très exigeant, mais ne perdons jamais de vue qu’à notre niveau il s’agit surtout d’un jeu. Chacun est libre d’engager ses jetons selon son gré, et par conséquent de ne pas les engager aussi, tout est affaire de choix !

Poker : Man VS probability

En attendant je vous donne rendez-vous sur internet ou dans un casino pour une prochaine partie…

Vous pourriez aussi aimer...