Loto : Derrière le gagnant des 17 millions d'euros, la réalité de la Française des Jeux

Samedi soir, nous vous avions prévenu d’un tirage Loto de 17 millions d’euros pour le 17 janvier, étant ici l’un des 5 plus grand jackpot jamais mais en jeu par la Française des Jeux depuis 1976. A l’issue du tirage, un seul joueur a su trouver la combinaison gagnante, remportant ainsi l’intégralité de la cagnotte et devenant le premier gagnant Loto de 2015, comme le rappel l’Obs dans cet article. Néanmoins, derrière ce gain magnifique et le changement de vie de ce joueur se cache le véritable gagnant, la Française des Jeux.

Il fut grand et très attendu le tirage Loto du 17 janvier. En effet, depuis la mise en jeu du jackpot de 10 millions d’euros à l’occasion de la Saint Sylvestre, personne n’a eu la chance de faire tomber la cagnotte d’un Loto qui n’a cessé de grandir. Après une suite de sept tirages sans le moindre gagnant, c’est une cagnotte historique qui est tombée entre les mains de ce joueur Girondin, 17 millions d’euros qui le hisse à la 5ème place en terme de gain, tout tirages confondus pour le Loto français depuis 1976. Mais si les journaux encensent depuis ce weekend ce nouveau millionnaire pour la futur vie confortable qu’il vient de s’offrir, certaines presses révèlent également des chiffres plus éloquent sur les bénéfices de la Française des Jeux pour cette même période du 31 décembre au 17 janvier 2015. Attention, ce qui va suivre pourrait vous surprendre…

La FDJ rafle 43 millions d’euros lors de la première quinzaine de janvier et est la vraie gagnante

D’après les calculs d’un joueur Loto, relaté par le quotidien LeMonde dans cet article et initialement publié sur le site de Médiapart ici, nous pouvons voir que près de 50 millions de grilles ont été joué au cours des huit tirages de la loterie nationale française, soit près de 100 millions d’euros de recettes avec ces prises de jeux.

Dans une infographie que vous trouverez ci-dessous, nous pouvons voir le gain du millionnaire Girondin de 17 millions d’euros opposé au bénéfice accumulé de la Française des Jeux, dépassant les 43 millions d’euros.

Si l’arrivée en 2014 du jeu My Million qui fait croître de façon substantiel le nombre de millionnaires en France pour dépasser les 150 nouveaux riches chanceux chaque année, il ne faut pas oublier que la Française des Jeux reste une société avec ses propres besoins de chiffre d’affaires…

Chiffre d’affaires qui ne cessent de croître alors que va s’amorcer un Euro de football en France en 2016…

Vous pourriez aussi aimer...